Abonnez-vous à la newsletter Les fondamentaux. Je m'abonne

Connaître les autres

Doit-on avoir peur de ce qu'on ne connaît pas ? 

Partage

  • Intégrer la vidéo
Copier le code d'intégration :

Taille de la vidéo : x pixels

Lire la transcription

-Noisette a les yeux en amande.

Ils sont beaux à croquer.

C'est à cause de ses origines.

Elle est née sur le noisetier d'un palais népalais.

Elle en est fière comme une praline, Noisette rêve d'y retourner.

En attendant, sa vie n'est pas un conte de fées.

Pas facile d'être une noisette loin de son noisetier.

Elle confond la montagne avec la Bretagne, collation avec caleçon, les fleurs avec les pleurs.

Pignon, lui, adore la montagne et les palais, mais il n'est pas népalais, n'habite pas dans un palais et n'est pas laid.

Pignon s'appelle Pierre Pignon et il vient de Perpignan.

Plus tard, il aura pignon sur rue : il aura une situation confortable et reconnue.

Une bonne situation, c'est important.

Enfin, c'est l'opinion de Pignon.

Et il aime bien avoir une opinion, Pignon.

Par contre, il n'aime pas trop ce qu'il ne connaît pas, même si c'est mignon.

Ah ça, non !

Aussi, quand Noisette passe devant chez lui, il grince des dents.

Il ne comprend pas ce qu'elle fait là, il ne comprend pas son accent, ni pourquoi elle pleure des fleurs.

Une nuit, Pignon fait un drôle de rêve.

Un jardinier vient le voir, une graine à la main.

"Tiens", lui dit le jardinier, "cette graine renferme un secret." "Arrose-la et tu verras." Alors, Pignon arrose la graine qui libère son secret.

"Regarde Noisette dans le fond des yeux, ils ont mille choses à te montrer."

-Quoi ? Noisette ?

Mais ça va pas ou quoi ?!

-Pourtant, le lendemain matin, Pignon tombe nez à nez sur Noisette.

C'est la première fois qu'il la voit de si près.

Il n'avait jamais remarqué : Noisette a les yeux en amande, ils sont beaux à croquer.

Il y voit même des monts enneigés.

"Waouh ! Qu'est-ce que c'est ?" "C'est l'Himalaya", lui dit Noisette.

"C'est là que je suis née." Depuis ce jour, Noisette et Pignon ne se quittent plus.

Ils se dévorent des yeux toute la journée, sur les sommets des monts népalais.

C'est comme ça, et puis voilà.

Téléchargement

Vous êtes enseignant

Vous êtes parent