Abonnez-vous à la newsletter Les fondamentaux. Je m'abonne

Accueil > Français > Grammaire > Autres modes : prendre appui sur les régularités

L’impératif présent

Comment conjuguer à l'impératif présent ?

Partage

  • Intégrer la vidéo
Copier le code d'intégration :

Taille de la vidéo : x pixels

Lire la transcription

-Ne vous inquiétez pas, cosmonautes ! Sur cette planète, il y a une fleur d'énergie.

Grâce à elle, vous retrouverez tout votre tonus.

C'est bien, Alice, reprends ta respiration.

Encourageons nos amis, Lili.

Marchez droit devant vous.

Allez ! Encore un petit effort.

-C'est quoi, cette drôle de conjugaison ?

-Il s'agit du présent, mais au mode impératif.

On utilise l'impératif pour donner des ordres, des conseils, ou faire une demande.

Il est employé à seulement trois personnes : tu, nous et vous.

-Il n'y a pas de pronom avec ces verbes.

Mais on dirait les terminaisons des verbes avec tu, nous et vous, au présent de l'indicatif.

-Eh oui ! Bien vu, ma Lili.

Oh, Alice est tombée !

-Courage, Alice. Lève-toi !

Aide-la, Jules. Oh !

Il n'y a pas de "s" à la fin des verbes.

-Bravo, Lili ! Tu as remarqué ?

À l'impératif présent, avec tu, la terminaison est "e" avec les verbes en "-er", comme "lever" ou "aider".

-Regarde, Alice, la fleur d'énergie, vite !

Vas-y, profites-en.

Euh... C'est quoi, ce "s" ?

Ce "s" sert à éviter une coupure bizarre entre le verbe, qui se termine par une voyelle, et le mot suivant, qui commence aussi par une voyelle.

Vas-y, profites-en !

-Papi Kourou, j'ai l'impression qu'Alice a reçu trop d'énergie d'un coup.

-Sois fort, Jules !

Sache que l'effet de la fleur ne dure que quelques heures.

-Oh, on dirait la conjugaison du subjonctif présent.

-Pour les verbes "être", "avoir", "savoir", l'impératif présent utilise la conjugaison du subjonctif présent.

Pour bien les conjuguer, il suffit de les apprendre.

Et si nous faisions un petit jeu ?

Comment écrivez-vous : "Calm...-toi, Alice.

Prend... exemple sur Jules."

-Facile !

Pour trouver la bonne terminaison, il suffit de trouver l'infinitif.

"Calmer", c'est un verbe en "-er".

"Calme-toi", sans "s".

"Prends", verbe "prendre", on met un "s" à la fin.

-Oh, Lili, je suis impressionné.

-Dis, papi, tu crois vraiment qu'on doit prendre exemple sur Jules ?

Téléchargement

Vous êtes enseignant

Vous êtes parent