Abonnez-vous à la newsletter Les fondamentaux. Je m'abonne

Accueil > Français > Grammaire > La phrase

Les marques de ponctuation

À quoi sert la ponctuation ? Quels sont les signes de ponctuation les plus fréquents ?

Partage

  • Intégrer la vidéo
Copier le code d'intégration :

Taille de la vidéo : x pixels

Lire la transcription

-Allez, Mathilde, tu m'avais promis !
-Je t'avais promis quelque chose, moi ?
-Tu n'as pas pu oublier la dernière fois tu m'avais dit que tu m'expliquerais les signes de ponctuation.
-Pense à respirer, quand tu parles, Antoine.
Les signes de ponctuation servent aussi à ça.
-Oui, tu as raison.
Attends, on va jouer.
Si je dis : "Après cet exploit, M. Furet déclara : 'Cette boule est formidable !'"
-Oh ! Oh !
Il faut mettre la ponctuation dans ta phrase.
"M. Furet, déclara cette boule, est formidable !"
-Tu as raison. Dans le 1er cas : M. Furet déclara : "Cette boule est formidable !"
-C'est la boule qui est formidable.
Alors que dans : "M. Furet, déclara cette boule, est formidable !"
-C'est M. Furet qui l'est.
-Ils sont formidables tous les 2.
-J'ai compris : le sens de la phrase change selon la ponctuation.
-Oui. A l'écrit, on le voit bien.
Cette phrase n'a pas le même sens que celle-ci.
-Oui. Et quand on dit : "M. Furet est formidable !", on entend bien le point d'exclamation.
Et quand on s'interroge, on met un point d'interrogation.
On l'entend aussi.
-La ponctuation est un ensemble de signes qui permet de comprendre un texte.
-C'est vrai qu'ils sont formidables tous les 2.
-Chut, pas trop fort !
-Pourquoi ?
-A force, ils vont le croire et bonjour la grosse tête !
-Tu as vu ces 2 phrases ?
Elles n'ont pas de verbe !
Mais on voit ça la prochaine fois.
Parce que, là, ils ont vraiment la grosse tête.

Téléchargement

Vous êtes enseignant

Vous êtes parent