Abonnez-vous à la newsletter Les fondamentaux. Je m'abonne

Accueil > Français > Grammaire > Les déterminants

Les déterminants interrogatifs

À quoi servent les déterminants interrogatifs ? Quels sont-ils ?

Partage

  • Intégrer la vidéo
Copier le code d'intégration :

Taille de la vidéo : x pixels

Lire la transcription

-Salut, Alberto !
Tu as l'air embêté.
C'est quoi, tous ces mots ?
-Oh, je sais !
Ce sont des déterminants interrogatifs.
Il n'y en a pas beaucoup.
-On les utilise souvent quand on pose une question.
Ils sont donc toujours suivis par un point d'interrogation.
-Tu ne sais pas quel déterminant correspond aux vêtements que tu veux choisir ?
-A l'oral, c'est simple.
Mais lorsqu'on écrit, il faut bien accorder le déterminant "quel" avec le mot "casquette".
-Tu vas voir, on va t'aider.
Tu es sûr, Alberto ?
-Oui !
On écrit : "casquette" est féminin.
C'est pour ça qu'on utilise "quelle".
-Elle te va super bien, cette casquette.
Passons à la suite.
Oui, Alberto. Il faut bien écrire : "pantalon", c'est masculin et singulier.
Le déterminant "quel" s'accorde.
-Tu as choisi, Alberto ?
Magnifique !
Mais tu ne vas pas marcher pieds nus !
-Oui ! Il faut bien écrire : Car il y en a 2.
C'est au féminin et au pluriel.
Tu n'es pas tombé dans le piège.
-Waouh ! Tu es beau, Alberto !
Prêt pour la promenade ?
-Attends, grand frère !
Il reste un déterminant non utilisé.
-"Combien de" ?
-Ah oui ! Ce déterminant sert à s'interroger sur la quantité.
Vas-y, Alberto, à toi de le placer.
Oui, Alberto ! On dit bien :
-Tu as vu, petite soeur ?
"Combien de" est toujours invariable.
Alors que "quel" s'accorde toujours en genre et en nombre avec le nom.
Alberto, attends-nous !
On vient se promener avec toi !

Téléchargement

Vous êtes enseignant

Vous êtes parent