Abonnez-vous à la newsletter Les fondamentaux. Je m'abonne

Accueil > Français > Grammaire > Phrase simple, phrase complexe

Les propositions subordonnées relatives

Qu’est-ce qu’une proposition subordonnée relative ?

Partage

  • Intégrer la vidéo
Copier le code d'intégration :

Taille de la vidéo : x pixels

Lire la transcription

-Alma, tu sais que mes amis Truc et Bidule sont à l'école du cirque ?

-Non. C'est génial !

J'aimerais voir ce qu'ils font.

-Bidule fait du jonglage.

-Super ! Lequel des 2 est Bidule ?

-Bidule a les mains dans les poches.

-Donc, Bidule qui a les mains dans les poches fait du jonglage.

Pas facile de jongler avec les mains dans les poches.

Bravo ! Il assure !

Et donc...

-Tu as vu ?

Grâce à ce petit mot, on peut donner des informations sur le personnage.

-C'est pratique.

Au lieu de faire 2 phrases comme : On les transforme en 2 propositions que l'on lie dans une phrase complexe.

-C'est génial !

Et la proposition qui désigne Truc est introduite par le petit mot "qui".

-On peut en utiliser d'autres, pour apporter une précision : On les appelle les pronoms relatifs.

-Ils introduisent une proposition relative, qui donne des informations supplémentaires sur un nom.

-Oh, dis donc !

-1, 2, 3 verbes conjugués !

Donc, 3 propositions, dont 2 sont des propositions relatives introduites par "dont" et "que".

-Elles précisent les sujets de la proposition principale : "Truc et Bidule ont devant eux une belle carrière d'acrobates".

-Bravo, Truc et Bidule ! Bravo !

Téléchargement

Vous êtes enseignant

Vous êtes parent