Abonnez-vous à la newsletter Les fondamentaux. Je m'abonne

Accueil > Français > Lecture > Correspondance son/consonne

Utiliser le son [s] et ses graphies (2/2)

Comment utiliser le son [s]  pour écrire des mots ?

Partage

  • Intégrer la vidéo
Copier le code d'intégration :

Taille de la vidéo : x pixels

Lire la transcription

-Oh !

Donatien le magicien.

Mais qu'est-ce qu'il a ?

Oh !

Il a transformé par erreur sa fiancée Cécile en citrouille.

-Pas de panique.

Un coup de baguette magique et vous retrouverez Cécile.

-Il a peur de refaire une bêtise.

-Eh bien...

Si Donatien ne veut plus faire de magie sur Cécile...

Un autre magicien pourrait le faire à sa place.

-Excellente idée !

Faites apparaître un magicien.

-Attendez Décibel.

Nous oublions que Donatien aime le son "s".

Il faudrait cinq magiciens en tout.

Faites apparaître quatre magiciens.

Nous avons du travail.

-Vous devez aider Donatien à retransformer Cécile.

Mais Cécile n'est pas une cerise.

-Un citron ?

Mais qu'est-ce qu'il fabrique ?

Et maintenant...

Un cygne.

-Attendez...

Mais oui !

"Cerise", "citron", "cygne"...

Ces mots contiennent tous le son "s" écrit avec la lettre C.

-D'accord, mais ça ne fait pas avancer nos affaires.

Je crois qu'ils veulent nous dire que le son "s" peut aussi s'écrire avec un C cédille comme dans "balançoire".

-Vous avez raison.

Mais ça non plus, ça ne sauvera pas Cécile.

Et Donatien s'impatiente.

-Il faut faire appel à la science.

-Une potion !

Mais oui !

Car le son "s" peut aussi s'écrire avec la lettre T.

Et pour écrire la syllabe "tion", il faut ajouter les lettres I, O et N.

Potion.

-Tout est bien qui finit bien.

Ou pas bien du tout.

-Mais non.

Cécile donne une petite leçon à Donatien.

Et pour ça, elle a toute mon admiration.

Téléchargement

Vous êtes enseignant

Vous êtes parent