Abonnez-vous à la newsletter Les fondamentaux. Je m'abonne

Accueil > Français > Orthographe > Accord en genre dans le groupe nominal (1/2)

Accord déterminant et nom féminin (2/3)

Le féminin des noms se construit-il toujours de la même manière ?

Partage

  • Intégrer la vidéo
Copier le code d'intégration :

Taille de la vidéo : x pixels

Lire la transcription

-Salut Béatrice. C'est mon anniversaire aujourd'hui.

J'ai 34 ans.

Tu me fais un gâteau ?

Un cake au citron ! Hmm !

J'ai hâte de le goûter.

Tu te souviens que ce citron, ou un citron, c'est masculin ?

Oh ! Ha ha ha !

Ça va, Alban ? Cette pomme, ou une pomme, c'est féminin.

Comment sait-on si un mot est masculin ou féminin ?

Vous vous rappelez ? On écoute bien le déterminant qui l'accompagne.

"Le", "un", "ce" indiquent le masculin.

"La", "une", "cette" indiquent le féminin.

Allez !

Faites-moi un gros gâteau !

Je vais inviter un ami et une amie.

J'ai un ami garçon et une amie fille.

Pour les différencier, on va écrire ami en ajoutant un E pour la fille.

Vous avez besoin d'ingrédients pour le cake ?

Oh ! Je crois qu'il va falloir faire des courses !

Alban, tu vas faire un tour chez l'épicier si c'est un garçon, ou l'épicière si c'est une fille.

Vous entendez la différence ? Les féminins ne sont pas tous construits de la même façon. Certains noms font leur féminin en transformant le masculin. Le nom masculin terminé par I E R devient I È R E.

On ajoute un accent grave devant le R et un E à la fin.

Bravo !

Mais... on va manquer de farine.

Alban ? Un petit tour chez le pâtissier ?

Ou la pâtissière, si c'est une fille.

Désolé Alban, mais il faut aller aussi chez le fromager ou la fromagère.

Il manque du lait et des œufs.

Le nom masculin terminé par E R devient È R E.

On ajoute aussi un accent grave devant le R et un E à la fin.

Oh ! Mais ce n'est plus un frigo, là, c'est un zoo !

Bonne nouvelle Alban, plus besoin d'aller chez le fromager ou la fromagère.

Waouh ! Béatrice, tu es la décoratrice en chef des cakes !

Alban, tu es le décorateur surprise.

Le nom masculin en "teur" devient "trice" au féminin.

Béatrice, tu es la cuisinière la plus douée, et toi, Alban, le cuisinier le plus dévoué.

Les invités réclament.

Qui sert-on en premier ?

Le chien, la chienne, le chat ou la chatte ?

Qui veut cette part ? Notre chien ?

OK.

Et maintenant, une part pour notre chienne.

Vous entendez la différence ?

Comment écrit-on cela ?

Il faut deux N. On double la consonne N et on ajoute le E.

La prochaine part est pour...

ce chat !

Et la dernière part pour cette chatte !

Vous entendez ? Chatte.

On double aussi la consonne, le T, et on ajoute un E.

Bah, Alban ? Tu fais ton malheureux.

Si tu étais une fille, tu ferais ta malheureuse.

La transformation s'entend toujours, mais elle est encore différente.

Le nom masculin terminant en E U X devient E U S E au féminin.

Alban, tu vas bientôt être un bienheureux.

Si tu étais une fille, tu serais une bienheureuse.

Vous me laissez une part ?

Téléchargement

Vous êtes enseignant

Vous êtes parent