Abonnez-vous à la newsletter Les fondamentaux. Je m'abonne

Accueil > Français > Orthographe > Homophones grammaticaux

Orthographier c’est

Comment distinguer c'est des autres mots qui se prononcent pareil ? Quels moyens utiliser pour orthographier correctement c'est ?

Partage

  • Intégrer la vidéo
Copier le code d'intégration :

Taille de la vidéo : x pixels

Lire la transcription

-Ah, je vois qu'on prend du bon temps !
Vous ne voulez pas explorer le fond de l'aquarium avec moi ?
Mais qu'est-ce que c'est ?
Vous avez commandé un nouveau jouet ?
Il faudrait savoir.
C'est une fusée ou c'est un parasol ?
Tu as raison, Danny.
Dans les deux phrases, on reconnaît l'expression "c'est".
"C'est" est une forme très courante en français, qui sert à désigner, à montrer un objet ou une personne à quelqu'un.
Eh oui ! tu peux désigner ton copain.
Celui que tu montres, c'est Bertrand.
Mais qui t'a réveillé, Bertrand ?
C'est lui.
C'est ce poisson-là.
C'est Danny. Parce qu'il sert à désigner, à montrer, "c'est" peut être suivi de différents constituants.
Parfois un groupe nominal.
"C'est un parasol." "C'est une fusée." Tout à fait, Bertrand. "C'est" peut être aussi suivi d'un adjectif.
"C'est dangereux !" Utilisé avec un adjectif, "c'est" permet de donner une information, de décrire.
"C'est dangereux, mais c'est rigolo !" Pour reconnaître la forme "c'est", il faut regarder ce qui suit.
Ici, un groupe nominal ou un adjectif.
Mais que va-t-on faire de ce drôle de jouet ?
Quelle force ! C'est très lourd.
Mais bien sûr ! C'est un sous-marin.
Pour reconnaître la forme "c'est", on doit observer sa construction.
Un "C'" suivi du verbe être à la troisième personne du singulier, "est".
Arrêtez de vous chamailler !
Ce n'est pas votre sous-marin.
Vous entendez ?
Pour reconnaître la forme "c'est", il suffit de changer l'affirmation en négation.
"C'est ton sous-marin" devient "Ce n'est pas ton sous-marin".
Évidemment que c'est cassé.
C'était fragile.
Désormais, ce sera inutile.
Je peux aussi conjuguer le verbe être à différents temps.
À l'imparfait, "c'était", ou au futur, "ce sera".
Ainsi, je suis certaine qu'il s'agit bien de la forme "c'est".
Il faudrait savoir.
C'est toujours un sous-marin ou ce sont deux sous-marins ?
Pour reconnaître la forme "c'est", je peux aussi remplacer le singulier par le pluriel.
Comme "c'est" est composé d'un verbe, il se conjugue.
"C'est" devient "ce sont".
-Génial ! C'est réparé !
On va pouvoir explorer l'aquarium et ses secrets, et ça, c'est...
pour une autre fois.

Téléchargement

Vous êtes enseignant

Vous êtes parent