Abonnez-vous à la newsletter Les fondamentaux. Je m'abonne

Accueil > Français > Orthographe > Les accords

Accord sujet verbe au passé composé avec l'auxiliaire être

Comment accorder le verbe avec le sujet au passé composé avec être ?

Partage

  • Intégrer la vidéo
Copier le code d'intégration :

Taille de la vidéo : x pixels

Lire la transcription

-Oh là là, la poupée et le robot ont l'air fâchés ! Comment peut-on les réconcilier ?

-En faisant un jeu.

Il suffit de s'écarter de quelques pas pour se lancer la balle.

Un, deux, trois, quatre, cinq.

-Pas sûr que ça marche.

On dirait un duel dans un western.

-Oh !

Zut ! Il est tombé !

-Aïe ! La poupée est tombée aussi.

-Oh, regarde les verbes !

Tu ne remarques rien ?

-Hmm... "Il est tombé", "Elle est tombée"... C'est toujours le verbe tomber, au passé composé.

Je reconnais l'auxiliaire être et le verbe tomber au participe passé.

-Les deux parties du verbe s'accordent avec le sujet.

D'abord, l'auxiliaire être.

"Il est" ou "Elle est".

"Le robot et la poupée sont".

-Et le participe passé "tombés".

Attendez, on n'a pas eu le temps de voir toute la chaîne de l'accord.

-Je crois que nos amis ont d'abord besoin de renouer le lien de l'amitié.

-Allez, lancez-vous la balle et ça ira mieux.

-Tiens, voilà encore le passé composé avec l'auxiliaire être !

Regardons le participe passé du verbe.

C'est lui qui porte le sens.

-"Je suis resté", "é" accent aigu, masculin singulier.

Donc, "je", c'est le robot.

Et "Je suis allée", "é" accent aigu "e", féminin singulier.

Donc, "je", c'est la poupée.

J'ai compris !

-Oh, ça va se compliquer !

Voilà les copines de la poupée.

La balle est tellement secouée qu'elle a oublié le participe passé.

-Ce n'est pas grave, on va l'écrire nous-mêmes, en pensant bien à la règle de l'accord.

-Avec l'auxiliaire être, le participe passé s'accorde avec le sujet.

"Nous", ce sont les poupées. Donc, il faut rajouter la marque du féminin et celle du pluriel.

-Bravo Zéphyr ! Et moi, grâce à ce jeu, j'ai compris autre chose.

C'est qu'il n'y a vraiment pas de quoi se disputer, car tout ça, c'est du passé.

-T'as vu ? Ils se sont rapprochés.

Tiens, "s'ennuyer", "se rapprocher", ce sont des verbes pronominaux.

-Bien joué ! Les verbes pronominaux utilisent toujours l'auxiliaire être au passé composé.

Oh... Ils se sont embrassés.

Ils se sont réconciliés.

-Eh oui, grâce au jeu des accords, la poupée et le robot sont de nouveau d'accord.

Téléchargement

Vous êtes enseignant

Vous êtes parent