Abonnez-vous à la newsletter Les fondamentaux. Je m'abonne

Accueil > Français > Orthographe > Les consonnes qui varient en fonction des lettres voisines

Écrire c ou ç

Quand faut-il écrire c ou ç ?

Partage

  • Intégrer la vidéo
Copier le code d'intégration :

Taille de la vidéo : x pixels

Lire la transcription

-C'est le premier jour du printemps dans la grande prairie d'Alphabetia.

Les jeunes voyelles se sont réveillées tôt pour profiter des premiers rayons du Soleil.

Ces jeunes, encore un peu inexpérimentées, vont commencer une nouvelle vie.

C'est pourquoi les adultes consonnes du clan les surveillent.

Mais certains habitants d'Alphabetia sont moins matinaux.

Les C ont hiberné plus longtemps que les autres lettres.

Pourtant, leur instinct les pousse dans la prairie.

Ce jeune C veut jouer et s'approche alors des voyelles.

Tiens, il semblerait que U et A n'aient pas envie de participer.

Mais E a l'air d'accord pour faire connaissance.

C et E s'entendent même très bien.

Et les voilà tous.

Ils ont accepté le C dans leur clan à côté de E pour faire le son "s" dans le mot "glace".

Les autres C se prennent au jeu et partent à la recherche d'autres lettres pour former de nouveaux mots contenant le son "s".

Ce C se donne du mal pour rien.

A et O ne semblent pas du tout intéressés.

D'autant que de nouveaux venus viennent faire de la concurrence.

Les C cédille cherchent eux aussi à former leur propre clan.

Cette fois-ci, le A et le O semblent avoir bien plus envie de coopérer.

Les jeunes C ne voient pas d'un bon œil l'arrivée de ces adversaires à cédille.

Mais les voyelles A, O et U choisissent toujours les C cédilles pour faire "s".

Par contre, les voyelles E et I ne s'approchent jamais des C cédilles.

Voilà encore trois nouveaux groupes qui ont formé des mots.

Mais qu'en est-il des C qui restent ?

Pas la peine de désespérer.

Tout vient à point à qui sait attendre.

Ces jeunes C et les voyelles I et Y se sont bien trouvés.

Maintenant, deux clans se partagent la prairie d'Alphabetia en parfaite harmonie.

On les distingue grâce à nos jeunes C et C cédilles qui, bientôt, deviendront des adultes.

Téléchargement

Vous êtes enseignant

Vous êtes parent