Abonnez-vous à la newsletter Les fondamentaux. Je m'abonne

Accueil > Français > Orthographe > Les correspondances lettres/sons cycle 3 (première partie)

Les graphies complexes du [k ] (1/2)

Comment s'écrit le son [k ] (cacher/ clic …) ? Quelle est la lettre la plus fréquente pour écrire le son ?

Partage

  • Intégrer la vidéo
Copier le code d'intégration :

Taille de la vidéo : x pixels

Lire la transcription

-Dans la langue française, le grand spécialiste du son "k", c'est la lettre C.
Quand le C passe par là, c'est la classe.
Pourtant, il n'est pas le seul à faire le son "k".
Comment le reconnaître ?
Pour en avoir le coeur net, le C est aujourd'hui notre invité.
-Coucou.
-Monsieur C, comment faites-vous pour si bien faire le son "k" ?
-D'abord, je cancane devant la voyelle A.
Ensuite, je "cuicuite" devant la voyelle U.
Et puis je coasse devant la voyelle O.
Alors que devant les voyelles E, I et Y, je siffle comme un S.
Par exemple, si j'étais un cygne qui parle, je dirais : "Ceci est un canard assoiffé." Pour résumer, vous pouvez retenir ceci : si ca, cu, co, ce, ci, cy.
Si, si !
-Comment ne pas vous confondre avec d'autres lettres qui forment aussi le son "k" ?
-J'ai un bouc.
-Comment ça ?
-Je vous explique le truc.
Si vous entendez le son "k" à la fin d'un nom masculin, vous pouvez être presque sûr qu'il s'écrit avec un C, comme "bouc", "chic".
Et si vous entendez le son "k" associé à une autre consonne, comme dans "classer" ou dans "crier", le son "k" s'écrit toujours avec un C.
-Monsieur C, êtes-vous ami avec d'autres lettres ?
-Bien sûr.
Par exemple, je m'accorde plutôt bien avec moi-même.
-Vous êtes ami avec vous-même ?
-Oui.
Moi et mon double, nous formons souvent le son "k".
-Fantastique ! Merci, monsieur C.
Nous verrons bientôt les autres façons de faire le son "k".
Vous serez avec nous ?
-Oui. J'ai trouvé une technique pour avoir un nouveau ticket d'entrée.
Je viens accompagné.
-Quelle classe !
-Oui, je sais.

Téléchargement

Vous êtes enseignant

Vous êtes parent