Abonnez-vous à la newsletter Les fondamentaux. Je m'abonne

Accueil > Français > Vocabulaire > Les douze mots de l'histoire

Indépendance

Quelle est l'origine de ce mot ? Comment a-t-il évolué au fil du temps ?

Partage

  • Intégrer la vidéo
Copier le code d'intégration :

Taille de la vidéo : x pixels

Lire la transcription

-Le mot "indépendance", aux échos toujours très positifs, appartient au vocabulaire courant, mais a aussi des sens historiques particuliers.
C'est à la fin du 18e siècle, aves les Lumières, que le mot devient important.
Il est d'abord illustré par la guerre d'indépendance américaine.
Une colonie britannique florissante décide de s'affranchir de la domination anglaise.
Les 13 provinces colonisées se rebellent victorieusement, triomphe célébré par la Déclaration d'indépendance du 4 juillet 1776.
Le 19e siècle est le temps de l'indépendance de certaines nations, mais c'est aussi celui de la colonisation.
Il faut attendre la 2e moitié du 20e pour que les peuples colonisés prennent à leur tour leur indépendance.
Ces indépendances vont parfois par vagues.
Autour de 1960, les colonies françaises d'Afrique ont franchi le pas de façon relativement pacifique et à peu près au même moment.
Donc, on parle des indépendances avec un pluriel qui reste lié à un événement collectif, même si chacun des jeunes Etats s'est engagé dans sa propre histoire.
Une région peut vouloir affirmer son existence en se séparant d'un tout auquel elle appartient.
Là, on parle de sécession.
On se souvient de la guerre de Sécession, aux Etats-Unis.
Mais comme les Nordistes ont gagné, cette sécession n'a pas eu lieu.
Et enfin, on recherche dans certaines régions une possibilité de se gouverner soi-même : c'est l'autonomie qui est alors demandée.
En général, les autonomistes en demandent moins que les indépendantistes.

Téléchargement

Vous êtes enseignant

Vous êtes parent