Abonnez-vous à la newsletter Les fondamentaux. Je m'abonne

Les centimes d'euro (décimaux) (3/3)

Comment utiliser les centimes d'euros avec des nombres à virgule ?

Partage

  • Intégrer la vidéo
Copier le code d'intégration :

Taille de la vidéo : x pixels

Lire la transcription

-Le dragon de la montagne adorait jouer aux avions en papier.

La jeune reine Rose et le jeune roi Olive étaient de fidèles spectateurs.

Mais, en voulant faire avancer son avion plus vite, le dragon oublia qu'il soufflait des flammes.

Pour consoler le dragon, le roi Olive et la reine Rose décidèrent de lui offrir une autre feuille de papier pour qu'il fabrique un nouvel avion.

Mais les enfants avaient dépensé presque tout leur argent de poche.

Il ne leur restait que deux centimes.

Est-ce que ça suffirait ?

"Euh, non, leur dit la marchande.

La feuille coûte deux euros.

Il faut cent pièces de un centime pour faire un euro." "Regardez, dit-elle.

Un centime, c'est un centième d'euro.

C'est zéro virgule zéro un euro." "J'ai compris, dit la reine Rose, il faut cent pièces de deux centimes d'euro pour faire deux euros.

Alors, deux centimes, c'est deux centièmes d'euro.

C'est 0,02 euros." "Bien, dit la marchande.

Et la feuille que vous voulez acheter coûte deux euros et zéro centime, alors que vous avez zéro euro et deux centimes." La reine Rose et le roi Olive étaient bien ennuyés.

Ils n'avaient pas assez d'argent pour acheter la feuille de papier.

Pendant ce temps, le pauvre dragon pleurait, pleurait, tant et si bien que ses larmes menaçaient d'inonder les cabanes des lutins.

Paniqués, les deux lutins pressèrent Olive et Rose de trouver une solution.

La reine Rose leur expliqua qu'ils n'avaient pas assez d'argent pour que le dragon se fabrique un nouvel avion.

"On va vous aider", répondit le premier lutin.

"Nous allons vous donner toutes nos économies." "Voici exactement cinquante-six centimes, reine Rose." "Et pour toi, mon bon roi, voilà un euro et quarante-deux centimes", dit le deuxième lutin.

"Nous espérons que cela suffira à sauver nos maisons." Avaient-ils maintenant assez d'argent ?

"Comptons, leur conseilla la marchande.

Nous avons donc cinquante-six centimes, soit 0,56 euros.

plus un euro quarante-deux." "Ah oui, dit le roi Olive.

Alors, cinquante-six centimes plus un euro et quarante-deux centimes est égal à un euro et quatre-vingt-dix-huit centimes." "Mais ce n'est pas fini, il faut encore ajouter mes deux centimes", continua la reine Rose.

"Cela fait exactement deux euros.

C'est parfait." Et ainsi, grâce à la générosité des lutins, le roi et la reine offrirent un nouvel avion en papier au dragon, qui se garda bien de souffler dessus.

Les larmes du dragon cessèrent alors. Il ne restait plus qu'une petite marre que les lutins gardèrent pour y faire des baignades.

Téléchargement

Vous êtes enseignant

Vous êtes parent