Abonnez-vous à la newsletter Les fondamentaux. Je m'abonne

Accueil > Mathématiques > Opérations > Division, la technique opératoire

Diviser par un nombre à un chiffre (1/2)

Comment diviser par un nombre à un chiffre ?

Partage

  • Intégrer la vidéo
Copier le code d'intégration :

Taille de la vidéo : x pixels

Lire la transcription

-Cela faisait une heure que M.

Ronfleur essayait de dormir, mais rien à faire, les voisins allaient l'entendre.

M. Ronfleur découvrit quatre casoars qui se bousculaient en écrasant des framboises.

-Hep là, les casoars !

Vous ne pourriez pas aller jouer plus loin ?

-Désolé, M.

Ronfleur, mais non, c'est impossible.

Chacun de nous tente d'avoir le plus de framboises possible.

-Mais vous êtes en train de tout écrabouiller.

À ce rythme-là, il ne restera plus une seule framboise.

-C'est souvent le cas.

Mais nous ne connaissons pas d'autre méthode.

C'est la loi du plus fort.

-Dommage.

Vous pourriez manger tranquillement et avoir chacun le même nombre de framboises.

-Hein ?

Et comment faire ?

-Combien reste-t-il de framboises ?

-Cinquante-deux.

-Bien.

Cinquante-deux framboises pour quatre casoars.

Nous allons poser l'opération.

Alors...

52 est un grand nombre et je ne connais ma table de 4 que jusqu'à 10.

4 fois 10, ça fait 40.

Je suis encore loin de 52.

Mais je sais déjà que le quotient de la division sera plus grand que 10.

Je vais donc poser l'opération.

Je place le nombre que je vais diviser, 52, le dividende, à gauche de la potence.

Et à droite, le nombre qui divise, 4, qu'on appelle le diviseur.

Je sais déjà que 4 fois 10 égale 40.

Je pose 10 au quotient et je soustrais 40 à 52.

Le reste, 12, est plus grand que le diviseur 4.

Je dois donc continuer à diviser.

12, c'est 4 fois 3.

Donc, j'ajoute 3 au quotient.

Je soustrais 12, il reste 0.

Et au quotient, 10 plus 3, ça fait 13.

Ma division est finie.

52 divisé par 4, cela fait exactement 13.

-Treize framboises ?

C'est énorme !

Nous n'en avons jamais eu autant chacun.

-Tant mieux, ravi de vous avoir aidés.

À bientôt, les casoars.

-M. Ronfleur retrouva rapidement son lit de feuilles.

Mais les casoars venaient de faire une grande découverte et ils décidèrent de fêter leur nouvelle méthode jusqu'au bout de la nuit.

Téléchargement

Vous êtes enseignant

Vous êtes parent