Abonnez-vous à la newsletter Les fondamentaux. Je m'abonne

Le préfixe

Comment reconnaître le préfixe d’un mot ? À quoi sert-il ? 

Partage

  • Intégrer la vidéo
Copier le code d'intégration :

Taille de la vidéo : x pixels

Lire la transcription

-Voilà le fabricant de mots.
On ne l'avait pas vu depuis longtemps.
-Ça se fabrique, les mots ?
Comme les voitures ?
-Pas du tout. Ça se fabrique avec une moulinette à mots.
-Toutes les catégories de mots ?
Les verbes ? Les adjectifs ?
-Ce qu'il préfère, c'est fabriquer des mots nouveaux.
Il prend un radical et le transforme.
-En lapin ?
-Ce serait amusant, mais il préfère les transformer en un autre mot.
Par exemple, un mot contraire.
-Moi aussi, je sais le faire !
-Tu vas faire exploser la machine !
Saurais-tu transformer un mot qui indique une répétition ?
-Si je prends "commencer", "recommencer", ça marche ?
-Oui. "Commencer", "recommencer".
Tu ferais une bonne moulinette à mots.
-Je préfère les lire. Les fabriquer n'a pas l'air très marrant.
-Je comprends.
Mais parfois, c'est utile.
-Voilà le tonnerre.
Il faut vite un paratonnerre !
-C'est pratique, un préfixe.
Placé avant le radical, il fait des merveilles.
-Le parapluie aussi !
-Il ne lui manque qu'un imperméable pour se protéger de ces désagréments.
-Zut ! La machine est cassée, quelle malchance !
-Plus besoin, on sait que le préfixe est placé devant le radical d'un mot, pour former un mot nouveau.
-Et ils peuvent exprimer le contraire, la répétition ou la protection.
-On sait fabriquer des mots.
Il ne reste qu'à inventer la machine à faire le beau temps.

Téléchargement

Vous êtes enseignant

Vous êtes parent