Abonnez-vous à la newsletter Les fondamentaux. Je m'abonne

Les balances : mesure de masses

À quoi servent les mesures de masses ?

Partage

  • Intégrer la vidéo
Copier le code d'intégration :

Taille de la vidéo : x pixels

Lire la transcription

-Pour tes services rendus, Pharaon ordonne que te soit remis ton poids en nougat.

On y est presque.

Il n'en manque plus qu'un pour que l'équilibre soit parfait.

On aura beau dire, une balance, c'est ce qu'il y a de plus pratique pour comparer les masses de deux objets.

Au fait, tu sais, toi, comment on fait pour ne peser qu'un seul de ces objets ?

Celle-ci est différente, c'est une balance romaine.

Elle utilise un autre système, mais qui fonctionne aussi très bien.

La longue tige graduée, avec sa masse accrochée, fait contrepoids.

Si ça t'amuse, je peux te montrer la balance qu'on a longtemps utilisée ici en France.

La balance de Roberval.

Non, "Roberval" en un seul mot !

C'était le nom de famille de son inventeur.

Il suffit de placer l'objet à peser sur l'un des plateaux, et sur l'autre, on pose des masses marquées.

Tu remarqueras que les plus grosses masses sont aussi les plus lourdes.

Quand les plateaux ne bougent plus et que la flèche atteint le point d'équilibre, on sait combien pèse l'objet.

Cette balance fonctionne suivant le même principe que la tienne.

Le fléau de la balance pivote sur un axe.

Sauf que les plateaux sont placés au-dessus du fléau et non dessous, comme pour la tienne.

Et figure-toi qu'il existe encore d'autres sortes de balances.

Nous, on utilise plutôt celle-ci à notre époque.

Oui, tu as raison.

C'est beaucoup plus simple qu'avec la tienne pour connaître la masse.

Il suffit de lire le nombre qui s'affiche dans le cadran.

Attention de ne pas trop t'empiffrer de nougat, sinon plus aucune balance ne pourra te peser.

Téléchargement

Vous êtes enseignant

Vous êtes parent